La ROSP en question...

Publié le samedi 4 juin 2016

Suite au communiqué du SMG du 6 mai ROSP : APRES L’EFFET D’AUBAINE, L’EFFET DE BAGNE, voici les témoignages de médecins généralistes portés à notre attention :

"Je me suis installé en pratique libérale en 2014 et j’ai officiellement renoncé à la ROSP. J’ai demandé la démarche lors de mon inscription. On m’a dit de le noter clairement sur ma fiche d’inscription lors de mon entretien d’entrée en exercice libéral, à la SECU. Malgré cela, j’ai tenu à en être sûr (on m’avait dit qu’il était difficile de ne pas être inscrit d’office) et j’ai relancé ma demande (par téléphone). On m’a confirmé réception de ma demande.
Malgré cela, j’y suis inscrit et chaque année on me demande de remplir mes chiffres, ce que je refuse. Je touche donc 0 euro.
En 2015 et 2016, j’ai renvoyé un mail demandant d’être désinscrit, ainsi qu’une demande d’explication. Je n’ai toujours pas eu de réponse.
Je fais donc partie des inscrits. Et l’assurance maladie se vante d’une forte adhésion au dispositif...«  »De même pour moi…
j’ai envoyé deux LR AR (étant installée dans un département et collaboratrice dans un autre pour refuser la ROSP. J’ai quand même reçu les papiers. J’ai renvoyé deux LR AR l’année suivante. Rien a faire… je suis toujours sur les listes. J’ai d’ailleurs reçu cette année un appel téléphonique d’une fonctionnaire s’inquiétant du fait que je n’ai pas encore envoyé mes chiffres. J’ai donc répété mon discours…. peut-être sera-t-il entendu cette fois…"

Le Généraliste a posté le 4 juin un article assez décapant sur la ROSP à propos de la sortie du livre deDominique Dupagne : http://www.legeneraliste.fr/actualites/article/2016/06/04/qualite-mon-q-le-pamphlet-anti-rosp-du-dr-dupagne_297031

Lire aussi

Réflexions sur la e-prescription

13 décembre 2022
par SMG
Depuis quelques années, le SMG questionne l’évolution de la numérisation du secteur de la santé et dénonce ses risques, notamment concernant la collecte massive des données de santé. Cette collecte …

T’as vu la crise ?

29 mars 2019
par Didier Ménard
Réflexions d’un médecin généraliste sur son rôle face aux dures réalités de la crise.

Dépassements d’honoraires : des négociations en catimini - article écrit par Patrick Dubreil et publié dans l’Humanité Dimanche du 21 octobre 2012

22 octobre 2012
par Patrick Dubreil
Pour comprendre les enjeux de la négociation conventionnelle à laquelle seuls sont invités certains syndicats libéraux de médecins (1), l’Assurance maladie et, depuis 2004, les complémentaires …

Le CAPI, cheval de Troie de la privatisation de l’offre de soins

8 avril 2010
par Didier Ménard
Le cheval de Troie imaginé par la direction de la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie s’appelle le CAPI : contrat d’amélioration des pratiques individuelles. Pourquoi un cheval de Troie. Pour …