Soutien au Dr Zylberberg face à la sanction sévère rendue par l’Ordre des médecins

Publié le lundi 12 février 2024, par SMG

Le SMG qui avait soutenu le Dr Zylberberg au cours de la procédure intentée par l’Ordre, est affligé et en colère suite à la décision à l’encontre de notre confrère.

Le docteur Jean-Louis Zylberberg, médecin du travail du BTP, vient d’être interdit d’exercice médical pour un an dont six mois avec sursis, sanction d’une exceptionnelle sévérité, par la chambre disciplinaire régionale de l’Ordre des médecins de Paris pour avoir rédigé des avis d’inaptitude de sauvegarde de leur santé, avec l’accord de ces salariés au statut très précarisé. http://www.a-smt.org/2024/2024-01-18-communique-JLZ.pdf

Nous continuons à le soutenir et à relayer les positions de l’association Santé et Médecine du Travail (a-S.M.T.). Nous persistons dans notre lutte contre l’Ordre des médecins et dans notre demande de dissolution de cette juridiction d’exception délétère.

Lire aussi

Défense de l’AME et non aux restrictions à l’accès à la santé !

21 décembre 2023
par SMG
Dans le contexte de la loi Immigration Darmanin, le SMG s’est associé au rassemblement pour la défense de l’AME et contre les restrictions à l’accès à la santé, qui s’est tenu à Saint Denis (93) le …

Communiqué unitaire : Non à la suppression de l’Aide Médicale d’Etat

15 novembre 2023
par SMG
Le SMG, comme beaucoup d’autres organisations, s’indigne de la suppression de l’Aide Médicale d’Etat (AME) votée par les sénateurs.rices le 14 novembre. Le SMG s’associe à cette dénonciation …

Article du SMG dans la revue Les Utopiques n° 24

13 novembre 2023
par Skål
La revue du syndicat Solidaires reprend dans sa revue consacrée aux territoires notre analyse sur l’organisation territoriale de santé

Le SMG ne se joindra pas à la grève des médecins du 13 octobre

12 octobre 2023
par SMG
Aujourd’hui pas plus qu’en février nous ne nous joindrons à cette grève. Nos motivations et nos revendications n’ont pas changé : OUI, la médecine libérale va mal, les professionnel·les sont en …