Affaire « Le Scouarnec » - L’Ordre des médecins ne doit pas être partie civile

Publié le lundi 30 mai 2022, par MIOP

Le SMG soutient et s’associe à la démarche du MIOP en dénonçant la volonté de l’Ordre des médecins de se porter aujourd’hui partie civile dans l’affaire Lescouarnec. Et ce, alors même que les carences de l’ordre face aux agressions répétées de ce chirurgien sont établies, faisant encore une fois la preuve de l’inutilité voire de la nuisance de cette institution.

Lire aussi

Colloque La bataille de la Sécu, le 8 janvier 2023, Paris

16 décembre 2022
Pour poursuivre nos travaux de 2022 (texte AMOUR 100 % et nos rencontres annuelles du 9 et 10 décembre), sortez les agendas 2023 pour un colloque le 8 janvier 2023 avec Nicolas Da Silva qui …

Communiqué IDEP, SPEP, SPH et USP pour appel à journée de mobilisation le 29 novembre : Le silence est d’or

22 novembre 2022
Le Syndicat de la médecine générale partage les constats et les demandes des syndicats de psychiatrie. Nous appelons donc à soutenir cette mobilisation. Devant la situation plus qu’alarmante de la …

Communiqué de la Coordination Nationale des Comités de défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité : Assez de fausses solutions aux déserts médicaux

13 octobre 2022
par Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité
Comme la Coordination Nationale des Comités de défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité, le SMG défend une solution publique et non marchande à la lutte contre les déserts médicaux et comprend le …

Fédération nationale des centres de santé : Forte inquiétude autour des appétits du privé lucratif

3 novembre 2022
par SMG
Le SMG partage pleinement les inquiétudes et positionnement de la Fédération Nationale de Centres de Santé. Faire du profit sur la santé des personnes doit être interdit, l’accès aux soins pour toutes …